Desserts/ Fêtes/ Goûter

Les Bugnes lyonnaises

Oui c’est bientôt Mardi Gras !! Et oui on va se faire sacrément plaisir !!

Enfin sur le blog, pour votre plus grand bonheur (ou presque !), les bugnes lyonnaises !!

Alors, pour compléter la collection friture gourmande déjà composée des beignets au sucre de Philippe Conticini et des donuts d’Alain Ducasse, je vous propose donc aujourd’hui la traditionnelle recette des bugnes lyonnaises !! La base de la base quand il s’agit de Mardi Gras, non ?

Bon, si on se replongeait un peu dans cette histoire de mardi gourmand …

Pour cela j’ai fait appel à un ami : Wikipédia …

Mardi gras est une période festive, qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras » (autrefois appelés « jours charnels »). Le Mardi gras est suivi par le mercredi des Cendres et le carême, pendant lequel les chrétiens sont invités à « manger maigre » , traditionnellement en s’abstenant de viande.

Elle se situe donc juste avant la période de jeûne, c’est-à-dire — selon l’expression ancienne — avant le « carême-entrant », ou le « carême-prenant ». Les « sept jours gras » se terminent en apothéose par le Mardi gras, et sont l’occasion d’un défoulement collectif. L’esprit de jeûne et d’abstinence qui s’annonce est momentanément mis entre parenthèses avec le carnaval.

Et nos bugnes dans tout ça ? Déjà dans la première édition de Pantagruel, publiée à Lyon en 1532, François Rabelais mentionne les bugnes parmi les plats de la cuisine lyonnaise. Mais l’origine des bugnes est encore plus ancienne : il s’agissait déjà d’une spécialité dans la Rome antique qui se dégustait à l’époque du … carnaval ! Tiens donc !!

Alors maintenant qu’on est super au point sur cette partie, venons-en à notre recette.

On va réaliser une pâte levée assez simple. Elle va pousser une heure seulement, n’attendez donc pas qu’elle double de volume, c’est dans la friture que ça se passera.

Il faudra ensuite l’étaler, former les bugnes et les frire. Un procédé assez simple en résumé.

Les ustensiles nécessaires :

Un robot pour pétrir la pâte,

Un rouleau à pâtisserie,

Un couteau ou une roulette à ravioli

Et une friteuse (j’ai pris ici ma sauteuse De Buyer qui a merveilleusement fait l’affaire !).

(Présentation : collection l’Économe by Starck par Degrenne)

Voilà, on va enfiler le tablier maintenant !

La recette, Chef !

Les Bugnes lyonnaises

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars ( Vote !)
Loading...
Serves: 50-60 pces Difficulty: Simple Price: €
Prep Time: 1 heure 15 min Cooking Time: 10 min

Ingredients

  • 360 g de farine
  • 3 œufs
  • 100 g de beurre mou
  • 10 g de levure de boulanger déshydratée ou 20 g de levure fraîche
  • 50 g de sucre
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 1/2 cuillère à soupe de rhum
  • De l'huile pour la friture
  • Du sucre glace

Instructions

1

Chauffez le lait 20 secondes au micro-ondes. Ajoutez la levure.

2

Versez la farine et le sucre dans le bol de votre robot. Ajoutez le lait une fois la levure dissoute.

3

Commencez à pétrir à vitesse lente (2 sur 6).

4

Ajoutez le beurre mou coupé en morceaux, le rhum et les 3 œufs.

5

Pétrissez jusqu'à obtention d'une pâte complètement homogène (aidez de temps à autre avec une spatule en ramenant la pâte des bords vers le centre). Vous pouvez passer à une vitesse plus rapide (4 sur 6).

6

Laissez reposer une heure à température ambiante, recouvert d'un linge propre et humide.

7

Préchauffez l'huile dans la friteuse à 170 degrés.

8

Étalez ensuite la pâte en farinant votre plan de travail.

9

Découpez des losanges de 4-5 cm, incisez le centre et passez éventuellement une des pointes du losange dans la fente. Disposez les losanges sur votre linge.

10

Recommencez avec les chutes de pâte.

11

Faites frire vos losanges quelques minutes jusqu'à obtention d'une couleur bien dorée sur chaque face.

12

Déposez sur du papier absorbant puis roulez dans du sucre glace.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Aurélie
    jeudi 13 août 2020 at 11:36

    Bonjour,

    En tant que lyonnaise, je tiens à rétablir les choses:
    – la Bugne Lyonnaise (ou Oreillette ) est une bugne fine et craquante sans levure
    – la bugne briochée avec de la levure est la Bugne Stéphanoise.

    Bonne journée

    • Reply
      Emma
      jeudi 13 août 2020 at 11:50

      merci pour cette précision ! 😉

    Leave a Reply

    Si vous aimez, n'hésitez pas à liker sur Facebook